Vous souhaitez installer du carrelage sur un sol, un mur ou encore remplacer votre crédence ? Le carrelage est idéal pour cela, mais il vous faudra faire un choix entre toutes les sortes de teintes, de textures ou de formes… Mais également choisir entre un carrelage rectifié ou non rectifié ? Mais quelle est cette différence ? Et quels sont les avantages de chacun ? 

Voici quelques informations pour vous aider à faire le meilleur choix entre un carrelage rectifié et non rectifié. 

Un carrelage rectifié, c’est quoi ?

La différence entre un carrelage rectifié et non rectifié repose dans la méthode de fabrication.

Un carrelage rectifié subi une étape supplémentaire à la fin du processus de fabrication. Après la sortie de cuisson, le séchage et la diminution de la température, le carreau est recoupé à l’aide d’une machine équipée d’un disque de diamant. Ainsi, les carreaux sont identiques, la surface est plane et les bords ne sont pas retombants.

Cela implique un rendu final plus esthétique. Les joints sont alors plus fins et le résultat plus lisse à l’oeil nu.

Quels sont les avantages du carrelage rectifié ?

Le premier avantage du carrelage rectifié est son résultat esthétique.

Ce carrelage présente aussi d’autres avantages :

  • des arrêtes saillantes
  • des carreaux réguliers
  • des carreaux exactement de la même taille
  • des joints peu visibles
  • de nombreux coloris et finitions disponibles
  • le résultat est plus contemporain et plus lisse.

Cependant, le carrelage rectifié possède aussi quelques inconvénients. La parfaite régularité des carreaux implique d’avoir une chape plane et lisse. Les carreaux sont plus fragiles et demandent une plus grande précaution lors du transport. La pose du carrelage demandera une plus grande précision. Enfin, le carrelage rectifié connait un prix plus élevé.

Comment poser un carrelage rectifié ?

Le carrelage rectifié demande une pose soigneuse. Voici les étapes à effectuer :

  1. En amont de la pose du carrelage, il sera important de vérifier le calibre et la tonalité des carreaux.
  2. Ensuite, il faut s’assurer que la chape ou le sol soit parfaitement lisse. Si non, il faudra effectuer un ragréage pour remettre le sol à niveau).
  3. Réaliser le calepinage pour faire son plan de pose et de jointoiement.
  4. Répartir la colle de façon homogène sur un carré de 1m² à la fois.
  5. Poser le carreau.
  6. Insérer les croissillons pour assurer le niveau du carrelage et l’espace régulier des joints.
  7. Battre le carreau avec un maillet en caoutchouc pour répartir la colle.
  8. Poursuivre de la même façon.
  9. Insérer une cale dans chaque croisillon après avoir réalisé le premier m².
  10. Une fois la pose terminée, faire les joints.
Carrelage rectifie c'est quoi ?

Et un carrelage non rectifié, qu’est-ce que c’est ?

A l’inverse du rectifié, le carrelage non rectifié est un carrelage qui n’a pas été coupé à la fin du processus de fabrication. Ainsi, il peut être un peu irrégulier, la tonalité et le calibre peuvent être différents et les bords peuvent retomber un peu.

Dans la fabrication du carrelage, il faut bien prendre conscience qu’il est impossible de contrôle le processus de A à Z. En effet, la cuisson se réalise à très haute température et une fois que la cuisson est terminée, les carreaux sont sortis et doivent refroidir, la température ambiante ainsi que le taux d’humidité sont différents à chaque cuisson et impliquent de légères différences sur les carreaux.

Dès lors, ce carrelage sera plus authentique, il faudra alors porter attention aux différences de taille et ajuster l’épaisseur des joints entre les carreaux.

carrelage rectifié

Chez Carrelages Import nous vous proposons une large gamme de carrelage rectifié et non rectifié pour coller à toutes vos envies. Venez les découvrir en showroom 🛒.